Cédric Delacquis

Vision

Au crépuscule d'une récolte, décision prise de rendre hommage au temps qui s'égrène inéluctablement. Voyage initiatique à la poursuite de l'ataraxie, la tranquillité de l'âme; poursuite évoluant en devoir de transmission des plaisirs simples. De la sincérité face aux phénomènes naturels. Fascination pour l'acte de transformation, métamorphose perpétuelle du vivant. Où s'arrête la substance ? Où commence l'expérience ? Célébrer la vigne par ses altérations; en décoder ses arcanes. D'une tradition millénaire, puiser le juste geste, le geste beau.

Confection

Effleurer de ses paumes les vignobles de Suisse romande, cartographier les cépages indigènes; en quête des caractéristiques propres de nos méconnus ter­roirs. Se faire géologue, se faire historien, se faire alchimiste - le temps d'un processus délibérément ralenti pour tailler les gemmes viticoles qui composeront chacune des créations. Ne pas bousculer le cycle naturel, laisser le raisin se sublimer au rythme ascétique des phases lunaires. Expérimenter, s'égarer, recommencer. Inlassablement. Refuser filtres et artifices. Convertir la fougue du créateur en fragile équilibre; exaltation d'un artisanat multiséculaire apparié d'une sensibilité contemporaine.

Promesse

Expression d'un orfèvre genevois, chaque assemblage cherche à raconter par son corps, son reflet, ses teintes complexes, ses anecdotes. Volontiers auda­cieuses, ces incarnations iconoclastes, vendangées à la main, séduisent par l'amplitude de leur tessiture. Là où les arômes, ciselés par la décantation naturelle, bercent les sensations, il s'agit de surprendre - sans caprices - et d'offrir une éphémère plénitude. De flacons emplis de volupté, l'on décèlera le dédale du temps, le labeur de l'homme.