Château Malartic-Lagravière

Le Terroir

Le Château Malartic-Lagravière est situé sur une haute terrasse profondément entaillée par le ruisseau de l’Eau Blanche et ses affluents. Il est formé sur 8 mètres de profondeur d’îlots graveleux datant de l’ère quaternaire.
Le nom évocateur de ” Lagravière ” souligne la grande qualité des sols de ce vignoble, reconnu pour être situé sur la plus belle croupe de graves de Léognan.

Si la couche de graves réalise un excellent drainage en surface, le sous-sol de calcaire coquillé, composé de fossiles provenant des mers chaudes et de veines d’argile, retient une importante réserve d’eau. Elle assure une parfaite alimentation hydrique de la vigne, même lors des sécheresses les plus sévères.
Un sol très perméable, un ensoleillement optimal, une sensibilité réduite aux variations climatiques constituent des facteurs éminemment favorables. Ceci, d’autant plus qu’ils sont optimisés d’année en année par la conduite de la vigne sur mesure initiée par la famille Bonnie dès son arrivée.

Développement Durable

La Famille Bonnie a toujours été attentive à l’environnement de son vignoble et l’incidence des travaux réalisés par ses équipes sur la vigne, le raisin, mais aussi sur le voisinage : habitats, la faune, la flore et cours d’eau proches des parcelles. Plusieurs bonnes pratiques de grandes ampleurs ont été engagées sur le domaine depuis 1997 comme la conduite raisonnée de la vigne (labour intégral, zéro herbicide, traitements raisonnés, pratiques de lutte intégrée (plantations de km de haies diversifiées, jachères fleuries etc….)

La propriété est certifiée depuis 2008 en agriculture raisonnée.

Vinification et Elevage

Conçu avec l’architecte Bernard Mazières en 1998, le chai de Malartic-Lagravière est l’un des premiers à abriter un procédé de transport du raisin entièrement gravitaire: vendanges manuelles en cagettes, double tri avec tables vibrantes, transport du raisin exclusivement par gravité (cuves puis barriques).

Le cuvier est lui aussi très innovant.
Octogonal, il est composé de 20 cuves en inox et de 10 cuves en bois tronconiques et thermorégulées, qui permettent, de part leurs petites tailles, une vinification personnalisée parcelle par parcelle.

Après l’assemblage, qui requiert tous les soins des propriétaires, des oenologues et du maître de chai, le vin reposera dans un chai climatisé à l’hygrométrie régulée, contenant 1200 barriques, dont la moitié est renouvelée chaque année chez les meilleurs tonneliers.

Entre les deux se situe la salle de dégustation, où sont élaborés avec les plus grands soins les assemblages. Avec les conseils de l’œnologue Michel Rolland, les propriétaires et le maître de chai recherchent à accompagner par une certaine structure la complexité et l’élégance qui caractérisent les vins de Malartic-Lagravière, afin de donner le jour à de grands vins de garde.